Le HHC : Kezako ?

list Dans: L'univers du CBD favorite Frappé: 961
Le HHC : Kezako ?

Depuis quelques mois, l'hexahydrocannabinol (HHC) est sur toutes les lèvres et un engouement s'est créé autour de cette nouvelle molécule qui aurait des effets psychotropes proches du THC sans être pour autant formellement interdite par la loi.


En effet, selon un petit nombre d'études en laboratoire, le HHC semble avoir des effets globalement similaires à ceux du THC bien que les effets pharmacologiques et comportementaux du HHC chez l'homme n'aient pas été étudiés. [1]

Dans le cadre d'un partenariat avec Le Laboratoire Français du Chanvre (LLFC), notre syndicat, l'Union des Professionnels du CBD (UPCBD) a interrogé Sarah Chabour, Ingénieure Chimiste et Responsable Qualité au LLFC sur la nature et les enjeux liés à cette nouvelle substance.[2]

Ainsi, d'après cette étude, le HHC est un cannabinoïde présent en très faible quantité dans le chanvre. Cette quantité est si faible naturellement dans la plante, qu'en pratique pour obtenir des quantités suffisantes, les professionnels du secteur se tournent vers du HHC non pas extrait de la plante mais synthétisé en laboratoire à partir du cannabidiol (CBD). Le HHC est donc obtenu après deux étapes de synthèse chimique lourdes qui impliquent notamment l'utilisation de solvants organiques et de réactifs nocifs (acide paratoluènesulfonique, palladium, charbon).

Une telle obtention par synthèse chimique implique, de fait, de nombreuses sources potentielles de contamination par la présence de résidus de solvants, de traces de métaux ou traces de produits chimiques.

De plus, le LLFC rappelle qu'il n'existe pas d'études à l'heure actuelle permettant d'écarter tout danger lié à la consommation de cette molécule de HHC.

C'est dans ce contexte de flou juridique et compte tenu du danger potentiel que représente le HHC pour les consommateurs, que l'UPCBD s'est positionnée en défaveur de la vente et consommation de produits à base de HHC.

Partant de ce constat, La Vilaine Graine entend suivre les recommandations de son syndicat l'UPCBD et privilégie la sécurité et la santé des consommateurs avant tout. Tant qu'il n'existera pas d'études permettant d'attester que la molécule de HHC peut être consommée sans danger, nous ne proposerons pas de produits à base de cette molécule dans nos magasins physique et en ligne.

De la même manière que vous ne trouverez pas de fleurs rabaissées (artificielles) de CBD à La Vilaine Graine, nous privilégierons toujours le naturel sur l'artificiel avec ce souci constant de protection des consommateurs.



[1] Observatoire européen des drogues et des toxicomanes, "Réunion d'experts techniques de l'OEDT sur l'hexahydrocannabinol (HHC) et les cannabinoïdes associés", 19/12/2022

[2] UPCBD & LLFC, "Les enjeux du HHC", Sarah Chabour, Ingénieure Chimiste</

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire